Autour de l’histoire transnationale et globale. Actualités de la recherche

Hélène Blais, Antonin Durand, Charlotte Guichard, Rahul Markovits, Valérie Theis, Stéphane Van Damme, Blaise Wilfert

4e année, 2020-2021

Depuis l’automne 2017, l’IHMC (CNRS, ENS, PARIS1-Panthéon Sorbonne,) propose un séminaire d’histoire transnationale et globale. L’objectif de ce séminaire collectif est de fédérer les recherches au sein du laboratoire, alors que l’histoire transnationale et globale constitue un véritable axe structurant des recherches qui y sont menées ces dernières années, mais aussi d’offrir à la communauté des chercheurs parisiens intéressés par les questions, les méthodes et les enjeux de cette manière de concevoir et pratiquer l’histoire un lieu de discussions, d’échanges et de travail autour de recherches récentes. Dans ce séminaire, l’histoire transnationale et globale est entendue de manière ouverte, au sein d’un large spectre méthodologique : approches connectées, croisées et comparées, histoire des transferts culturels, histoires coloniales, impériales, trans-impériales. Elle intéresse différents domaines : histoire sociale et politique, histoire culturelle et histoire de l’art, histoire économique et juridique, histoire du fait environnemental, parmi bien d’autres. Arrimé aux historiographies récentes et dynamiques de l’histoire transnationale, le séminaire entend débattre des questions nouvelles générées par cette approche pour l’étude des circulations d’hommes, d’artefacts et de marchandises, de savoirs, l’histoire des mondialisations, l’histoire des institutions internationales et de l’Etat. Attentif aux jeux d’échelles, à la micro-histoire, à la matérialité des circulations (humaines et artefactuelles) comme des frontières, le séminaire entend faire dialoguer les nombreuses manières de faire qui caractérisent cette histoire, et depuis le plus grand nombre d’horizons possible.

Rythmé par 8 séances par an, ce séminaire, ouvert à tous, est par ailleurs intégré dans la maquette du Master d’histoire transnationale proposé conjointement par l’Ecole normale supérieure et l’Ecole Nationale des Chartes. Le séminaire a lieu à peu près les 2e mardis de chaque mois, à partir du mois d’octobre, en salle d’Histoire, 2e étage escalier D, à l’Ecole normale supérieure, 45 rue d’Ulm, 75005 Paris.

6 ECTS

ENS, SALLE D’HISTOIRE 

MARDI 17-19H 

8 SÉANCES

Programme des séances :

29 septembre 

Guillaume Calafat (Université Paris-1), « Les naufragés du Hajj en mer de Sicile : une affaire méditerranéenne »

20 octobre

Édouard Coquet (Sorbonne Université), « Le Vatican promoteur d’une émancipation du cadre national en situation missionnaire : résistances européennes et appropriations autochtones dans l’espace colonial français, 1918-1939 »

17 novembre

Fabien Simon (Université Paris Diderot), « Une histoire matérielle de l’orientalisme : les ateliers typographiques spécialisés dans les langues orientales (Europe, XVIe-XIXe siècles » 

15 décembre

Anne Lafont (EHESS), « Hors cadre et hors champ ? Épingler l’art de l’Atlantique noir » 

12 janvier

Giorgio Riello (Institut universitaire européen), « Going Somewhere ? Potentials and Problems of a “Material Turn” in Global History » 

16 février

Vincent Genin (EPHE / KU Leuven), « Bruxelles et le droit international au XIXe siècle : biotope d’une communauté de savoirs, construction d’un objet de science » 

16 mars

Meredith Martin (New York University), « L’art maritime et les esclaves musulmans dans la France de Louis XIV » 

13 avril

Giuseppe Marcocci (Oxford University), « History books and the globe in the Age of Exploration »

 

Pour vous pré-inscrire :

https://framaforms.org/pre-inscription-au-seminaire-dhistoire-transnationale-et-globale-1599492430

 

titre documents joints