Actualités


Un nouveau rendez-vous sur le campus : les Mardis de Jourdan.

Le projet de ce séminaire et de créer un rendez-vous régulier de discussion entre les différentes sciences sociales représentées sur le campus Jourdan de l’Ecole Normale Supérieure : sociologie, géographie, aménagement, économie, anthropologie, science politique, mais aussi droit ou histoire... en y intégrant également les préoccupations environnementales portées par le CERES, et ce d’autant que les questions environnementales ont été un des foyers d’une interdisciplinarité renouvelée lors des dernières années. Le principe de l’unité des sciences sociales ne signifie assurément pas l’indifférenciation des disciplines : toutes ont leur savoir-faire, leurs bibliothèques, leurs concepts propres, et en tant que disciplines empiriques leurs méthodes - mais elles appartiennent bien à un espace épistémologique commun, qui fait tout le sens de l’existence du campus Jourdan, et nourrit l’envie d’un dialogue sur des travaux récents.

À partir de septembre 2021, ce séminaire, qui permettra également une validation étudiante, se déploiera sur huit séances au cours de l’année, au cours desquelles les auteurs de ces ouvrages seront invités.

 

Les mardis de 13 à 15h :

9 mars 2021 : Robert Boyer, Les capitalismes à l’épreuve de la pandémie, Paris, La découverte, 2020.

13 avril 2021 : Guillaume Blanc, L’invention du colonialisme vert : pour en finir avec le mythe de l’éden africain, Paris, Flammarion, 2020.

11 mai 2021 : Camille Schmoll, Les damnées de la mer. Femmes et frontières en Méditerranée, Paris, La découverte, 2020. 

8 juin 2021 : Olivier Fillieule et Fabien Jobard, Politiques du désordre : la police des manifestations en France, Paris XIXe, Éditions du Seuil, 2020.

*

Atténuation ou adaptation ? Perspectives et prospectives environnementales et sociales

Colloque du CERES (avec participation du DSS)

7 mai 2021, Salle Dussane (suivant la situation sanitaire), 9h-18h

Le thème du colloque aborde les grandes stratégies qui sont explorées par les acteurs et décideurs face à la crise environnementale doublée de tensions socio-économiques dues aux coûts des mesures envisagées. L’atténuation vise à réduire l’empreinte écologique des activités humaines, pour freiner la dégradation des écosystèmes. L’adaptation cherche à pallier aux dommages environnementaux pesant sur les populations humaines, notamment les plus vulnérables.

L’objectif du colloque est de confronter les perspectives disciplinaires sur ces choix stratégiques et d’identifier des pistes de recherche, et de faire dialoguer chercheurs et étudiants d’horizons divers.

Contact


Directrice du Département :
Johanna SIMEANT-GERMANOS

Directeur des études :
Cédric MOREAU de BELLAING

Directeur des études Droit et Administration publique :
Florian COUVEINHES-MATSUMOTO

Secrétariat des études : Nicole RUSTER (01.80.52.15.00)

Correspondant Relations internationales :
Blaise WILFERT

Département de Sciences sociales de l’ENS, 3è étage - 48 boulevard Jourdan - 75014 Paris

---------------