Ethnographie et outils numériques

Florence Weber, ENS, avec Jose Sastre

S1 et S2, 3 ECTS par semaine suivie. La présence sur place est obligatoire. La validation s’effectuera sur la participation aux séances et sur le rendu des exercices et documents permettant l’édition des données apportées par chacun.e.

Merci d’envoyer un message à florence.weber@ens.psl.eu avant le 5 novembre 2021 pour l’inscription à la semaine du 15 novembre. La semaine de cours du S2 aura lieu en avril ou mai 2022 (date à confirmer). Le cours de S2 est ouvert indifféremment aux étudiants ayant suivi ou non le cours de S1. Les inscriptions pour le cours de S2 seront ouvertes du 22 novembre au 19 avril.

Semaine du 15 au 19 novembre 2021 : Jourdan, salle R3-35

Les cours commenceront par une séance plénière lundi 15 novembre 9h-12h30. Les étudiants seront alors répartis en groupes de travail pour les journées de mardi, mercredi et jeudi. Une séance plénière finale aura lieu vendredi 19 novembre de 9h-12h. Les après-midi du lundi et du vendredi sont libres.

Pré-requis : avoir réalisé une enquête ethnographique (par ex. Atelier La Souterraine, stage du M1 PDI) ou avoir suivi le cours Troubles psychiques et transformations sociales.

Le cours propose, à des étudiants apportant leurs propres matériaux issus d’enquêtes ethnographiques, éventuellement dans le cadre d’enquêtes coordonnées, des outils intellectuels et numériques pour l’édition de ces matériaux : comment découper des unités de documentation (observations/journal d’enquête, entretiens contextualisés, photographies/ prises de vue, journal de recherche) ? comment construire un plan de gestion des données ? comment construire une question de recherche, à partir de l’identification de cas et de contextes ?

Après la présentation des enjeux épistémologiques et déontologiques de l’édition numérique de données ethnographiques, dotées de niveaux de confidentialité, les étudiants reviendront sur leurs pratiques de gestion de données. Plusieurs exemples d’édition de données d’enquête, les unes menées individuellement, les autres menées collectivement, à des degrés divers du travail empirique et de la publication scientifique, seront présentés. On montrera l’importance d’une étape rarement identifiée comme cruciale, celle de la modélisation comportant une question et des hypothèses. Le cours s’appuiera sur des exercices de mise en forme, de modélisation et de décision de niveau de confidentialité des données, menés à l’aide du logiciel ArchEthno qui permet de concevoir le cadre de saisie des données et des métadonnées.