Sociologie des instruments d’action publique : hiérarchisation, marchandisation, gouvernement

Pablo Cussac

pablo.cussac.garcia@ens.psl.eu
Annuel, 24h, 9 ECTS

 

L’action publique contemporaine est instrumentée. Des indicateurs et benchmarks, aux normes, standards, codes de conduite et évaluations, en passant par les historiques cartes, impôts, recensements, une panoplie de dispositifs soutiennent les politiques publiques contemporaines. Fabriqués par des économistes, des ingénieurs ou des statisticiens à l’intérieur ou à l’extérieur des administrations étatiques, ces instruments sont non seulement de puissants traceurs du changement, mais aussi des recompositions de l’exercice du pouvoir de l’État. (Dé)politisation des décisions, individualisation des hiérarchies et renforcement des inégalités, privatisation et marchandisation des services publics, gouvernement des conduites et responsabilisation des individus ne sont ainsi que quelques faisceaux de réflexion que nous développons dans cet atelier de recherche.

Aux ambitions théoriques, cet atelier est principalement ancré dans la recherche empirique et dans la conduction d’une enquête collective par groupes. Cette année, l’instrument d’action publique qui sera étudié est Parcoursup’, le dispositif de sélection universitaire mis en place en France depuis 2018. L’atelier est structuré autour de trois grands blocs, qui nous permettront de développer notre réflexion sur l’instrument. Le premier, portant sur « l’amont » de l’action publique, s’intéresse aux experts, à la fabrique des instruments et à leur capacité à tisser des liens entre mondes sociaux et des coalitions d’action publique. Dans le second bloc, nous plongerons dans la machine bureaucratique en nous intéressant aux usages, effets et appropriations des instruments au sein des organisations et des professions qui peuplent les administrations. Un dernier bloc portera finalement sur la réception des instruments et leurs effets sur le gouvernement des populations – et les résistances qu’elles peuvent développer.

L’atelier est ouvert à tous les étudiant-es de l’ENS et de l’EHESS. Pour pouvoir mener l’enquête collective dans les meilleurs conditions, l’atelier est limité à 15 places et nécessite d’une inscription préalable. Les étudiant-es souhaitant s’inscrire à l’atelier doivent prendre contact avec l’enseignant (pablo.cussac@sciencespo.fr) au plus tard le 13 octobre 2022. Une expérience préalable d’enquête en sciences sociales ou des connaissances en sociologie de l’action publique, économique ou des sciences et des techniques ne sont pas nécessaires, mais sont recommandées.

Jeudi de 16h à 19h, à partir du 20 octobre 2022 (une séance mensuelle entre octobre et avril)
Salle R3-46 (Jourdan)